bâton

Le bâton sous toutes ses formes, de la baguette au bâton de mage, est indissociable de la magie et de la violence ; en somme, du pouvoir. Aussi finement travaillé ou régulier soit-il, il porte toujours l’effervescence, le mouvement et le devenir de l’arbre dont il provient.

C’est cette vitalité perçant un couloir morne illuminé de fluorescents qui attire ton attention et te fait penser que ce bâton de marche tordu, appuyé près d’une porte, veut dire quelque chose. Tu ouvres donc la porte et te retrouves dans un autre couloir que tu suis sans savoir où il mène.

Quelques pas plus loin, tu trouves une alcôve lumineuse où est assise une actrice que tu aimes bien portant une robe royale. Elle te sourit et te parle dans une langue que tu ne comprends pas, mais dont les mots magnifiques te touchent. Elle te félicite télépathiquement de l’avoir trouvée, t’explique qu’elle t’est venue sous cette forme mais que la vraie actrice ne participe pas de son pouvoir. Elle te dit de continuer à chercher. Cherche et tu trouveras, cherche et tu comprendras. Cherche et tu LE trouveras.

Elle te révèle le nom sublime de son art pour que ce mot puisse t’aider. Déjà il commence à t’échapper. Tu espères t’en souvenir à ton réveil.