carreaux

Un sol ou un mur carrelé impose un ordre froid, sanitaire, médical, un ordre superficiel qui dissimule la folie sous-jacente.

La répétition infinie du motif des carreaux reflète la répétition infinie des pièces de l’immeuble où tu te trouves et d’où tu ne pourras pas t’échapper si tu n’arrives pas à reconnaître cette mise en abyme et à la contourner.