monstre

En te rendant à un commerce familier, tu ouvres la porte en haut d’un court escalier et te retrouves par erreur dans une maison privée. Quelqu’un y est en train d’ajuster son chapeau devant le miroir de l’entrée, une personne grande et mince aux proportions monstrueuses, au visage si long qu’elle ressemble à un humain de caoutchouc que l’on aurait étiré.

Tu refermes aussitôt la porte en t’excusant confusément et redescends vers la rue avec le sentiment d’avoir vu quelque chose que tu n’aurais pas dû voir.

Derrière les nombreuses portes et les devantures familières se cachent peut-être plusieurs de ces gens. Ils pourraient bien être humains. Ou pas. Tu sais quoi faire si un jour tu veux le découvrir.