restaurant

~ isolé

L’établissement le plus isolé à porter le nom de restaurant se trouve sur la route du Nord juste avant qu’elle ne s’éloigne dans la nature, à côté d’une station-service et de quelques maisons. (C’est-à-dire le restaurant plus isolé à part ceux qui sont dans l’espace ou sous la mer. Il y a un très grand nombre de restaurants à trouver en rêve, d’où la pertinence de ce guide.)

Le café, la soupe (sans le pain) et les tartes y sont des valeurs sûres ; pour le reste, les plats offerts plairont surtout à ceux et celles qui ont un attachement nostalgique à la nourriture de camp.

Tu ne t’attendais pas à t’y arrêter, surtout avec une critique comme celle-ci, mais un tronçon de route emporté par la crue soudaine d’une rivière vous force, tes amis et toi, à faire demi-tour. C’est avec gratitude que vous apercevez le restaurant illuminé à travers la pluie battante à la tombée du jour.

Certains des employés acceptent de fermer plus tard pour vous servir. La serveuse et l’un de tes amis se reconnaissent, sans savoir pourquoi, comme d’outre-mémoire, et se regardent un moment sans rien dire. Ils partent ensemble après le souper, et tu les envies.

Tes autres amis et toi vous installez sur le plancher de bois de la salle nue au fond pour y passer la nuit. Des doutes montent en toi. Mais qui était donc ce jeune compagnon athlétique qui est parti ? Tu en es convaincu maintenant, ce n’était pas lui, c’était toi qui t’étais souvenu d’outre-mémoire.